Léa Neuville
Photographe-Vidéaste

Pendant un peu plus d’un an, je suis Marc dans le développement d’une nouvelle activité : cultiver le blé noir. Guidé par son souvenir gustatif un brin proustien, Marc est à la recherche du goût de la galette traditionnelle corrézienne, au sarrasin, nommée sur le plateau : tourtou.
Marc a récupéré d’anciennes semences et se lance dans la fabrication de farine de blé noir. Soucieux de retrouver une qualité propre au terroir, il revisite les méthodes de cultures traditionnelles, et adapte les vieux outils récupérés dans des greniers à sa chaîne de production mécanisée. On le voit autant tourner la manivelle d’un vieux « ventadour » qu’affiner le réglage de son semoir.

Allant d’un champ à l’autre, il en profite pour surveiller ses vaches, veaux, brebis et agneaux, qui pâturent toute l’année au milieu des bruyères et tourbières qu’il a su préserver. II vérifie aussi les clôtures des différents « chantiers » et terrains engagés pour des contrats environnementaux dont il a le fermage ou la maintenance.
Dans la voiture, sur les parcelles, sous ses tunnels, quoi qu’il fasse, Marc raconte. Il me parle de ses bonheurs, de ses inquiétudes et de ses espoirs.

A chaque saison, je reviens et nous constatons ensemble, les réussites et les ratés de sa culture du sarrasin. Sur chaque parcelle, aux propriétés différentes, il a changé de méthode, soit dans le semi, soit dans le labour, du fait de la terre, de l’exposition, de la semence et de la période d’intervention. Il m’explique comment fonctionne la plante et donc comment fonctionne l’environnement autour, l’importance de la lune et des abeilles.
Il explique ses déductions et les ratios justifiant telle densité pour telle parcelle, parfois il hésite et tente le coup quand même. Il prend des risques, s’amuse, s’énerve, trouve des solutions. Se posent alors les questions économiques : prix de vente, coût de revient et marché visé, au regard des qualités et quantités qu’il veut et/ou peut produire, dans le temps dégagé pour cette culture en parallèle de ses autres activités.

L’expérience en cours continue d’être ponctuée d’événements qui appellent Marc ailleurs : le soin de ses bêtes, ses prestations de service en tant qu’entrepreneur, ou la construction de petites cabanes d’observation cachées sur ses terres…
Nous traversons le plateau et le paysage évolue au gré des saisons. Printemps, été, automne, hiver. Les champs sont labourés, semés, cultivés et moissonnés et lorsque la neige arrive, on déguste la galette.

Léa Neuville_LeRetourDuBleNoir
Léa Neuville_LeRetourDuBleNoir
Léa Neuville_LeRetourDuBleNoir
Léa Neuville_LeRetourDuBleNoir
Léa Neuville_LeRetourDuBleNoir
Léa Neuville_LeRetourDuBleNoir
Léa Neuville_LeRetourDuBleNoir
Léa Neuville_LeRetourDuBleNoir

Présentation des activités de Léa Neuville .

Léa Neuviile est une artiste, photographe et vidéaste. vous pouvez me contacter pour des prestations freelance pour vos projets artisitques qu'il s"agisse de photographie ou de vidéo.